Mots-clés

electrique  bultaco  

Derniers sujets
» endurando
Lun 29 Jan - 18:58 par didi

» forum tres sympa et interessant pour les baroudeurs ....un immanquable
Jeu 11 Jan - 16:00 par le façadier

» Bonne année 2018
Mar 2 Jan - 8:51 par hyperfred

» Présentation
Sam 30 Déc - 20:11 par le façadier

» posez vos questions ici
Sam 23 Déc - 17:04 par Xjriste

» à lire impérativement
Ven 22 Déc - 10:50 par hyperfred

» honda tlr 200 oubliée des dieux
Jeu 21 Sep - 13:33 par le façadier

» nouveau du 04
Jeu 21 Sep - 13:31 par le façadier

» belle vidéo du trial costa Brava 2016.
Dim 3 Sep - 7:43 par le façadier

Février 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 22 le Dim 27 Sep - 7:28

communiqué de la FFM

Aller en bas

communiqué de la FFM

Message par le façadier le Mar 26 Nov - 8:17

La Préfecture du Vaucluse à nouveau désavouée par la justice
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Préfet du Vaucluse n'aime pas le sport motocycliste à Goult (84220) et l'un de ses points de fixation semble être l'interdiction des courses de moto sur le circuit de motocross de cette commune.


Pourtant, à trois reprises que ce soit en référé ou sur le fond (20/11/2009 - 12/05/2010 - 21/04/2011), le Juge Administratif l'avait déjà rappelé à l'ordre en mettant en cause la légalité de ses décisions et en donnant gain de cause à la Fédération Française de Motocyclisme et au Moto-Club de Goult.

Mais à l'évidence cela ne suffit pas puisqu'il avait, à nouveau, interdit une compétition le 04 avril 2012 sur ce même circuit.

La Fédération a donc réitéré en contestant l'arrêté du Préfet devant le Tribunal Administratif de Nîmes.
Le 7 novembre 2013, ce dernier vient une nouvelle fois de donner raison à la Fédération et décider que "le Préfet ne pouvait légalement justifier son refus d'autoriser l'épreuve".

Le Juge a également précisé que, et cela n'est pas neutre, "la seule circonstance que le tracé du circuit se situe sur un site Natura 2000 ne justifie pas à elle seule le refus d'autorisation".

Espérons que cette nouvelle décision permettra au Moto-Club de Goult d'organiser sereinement ses futures épreuves.

La FFM continuera à soutenir ses clubs et n’hésitera pas à faire valoir ses droits devant la justice chaque fois que cela sera nécessaire.

Le Service Communication
avatar
le façadier
Admin

Messages : 1173
Date d'inscription : 08/10/2013
Age : 40
Localisation : loire

Voir le profil de l'utilisateur http://trialzone42.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum