Mots-clés

Derniers sujets
» honda 250 tlr
Sam 10 Juin - 9:50 par le façadier

» Bon anniversaire !!!
Mer 24 Mai - 21:26 par le façadier

» A lire avant toute présentation
Ven 19 Mai - 11:44 par marsens

» atelier a carlos
Jeu 11 Mai - 19:35 par le façadier

» honda 200 tlr
Sam 6 Mai - 17:44 par le façadier

» Lastours trial classic
Dim 30 Avr - 19:22 par didi

» 1 et 2 Avril 2017 ça se passe comme ça
Mar 11 Avr - 16:46 par hyperfred

» tout sur honda trial multi forum (mémo) à consulter dès qu'un doute subsiste...
Jeu 9 Mar - 7:22 par didi

» pneus a pas chers chez allopneus
Jeu 9 Mar - 7:18 par didi

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 22 le Dim 27 Sep - 7:28

de quoi souffre le trial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

de quoi souffre le trial

Message par le façadier le Ven 15 Nov - 7:00

De quoi le trial est malade ? Les solutions



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



 
Cédric Tempier qui arrête la compétition c’est bien sur un marqueur supplémentaire de la faiblesse économique de notre sport. Cette faiblesse économique est bien loin d’être une spécificité Française. Il n’y a qu’à regarder du côté du pays roi du trial (l’Espagne) pour se rendre compte que le phénomène est mondial.
Mais revenons sur l’Espagne, certes plus atteinte par la crise économique que nous , mais tout de même , arrêtons nous sur la liste des pilotes inscrits pour la finale du championnat d’Espagne Outdoor qui se déroule ce week end à Cal Rosas en banlieue de Barcelone, donc en pleine Catalogne autant dire dans le cœur du trial Mondial
. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
36 pilotes ! Dont 3 Français !  11 juniors, 9 cadets !  C’est la Berezina ! Avec un règlement où tout est permis (même le recul) on a la démonstration que le mal est malheureusement bien loin d’être qu’un problème de règlement. Toni Bou , Adam Raga, Albert Cabestany et Jéroni Fajardo sont les arbres qui cachent un désert .
 
Alors c’est quoi le problème, ou plutôt les problèmes ?
 
En première position je mettrai la crise économique, ensuite une certaine diversification des sports qui n’existaient pas  il y a seulement 20 ans. Les difficultés pour faire de la moto aussi librement qu’autrefois (chemins interdits, terrains qui se ferment). Ajoutez à cela une population de pilotes vieillissante, voilà les vrais raisons de la crise que vit le trial. Le cercle vicieux de la décroissance est en marche, moins de pratiquants entraine une désaffection des médias, les clubs se vident, les bénévoles sont moins nombreux et il n’y a plus beaucoup de formation de jeunes. Conséquence, les motos de trial se vendent de moins en moins bien et les constructeurs n’ont plus les moyens d’investir dans la compétition.
Le vrai problème du trial est là et pas ailleurs, mais il ne s’agit pas d’être fataliste et de se dire qu’il n’y a rien à faire.
Si certains des facteurs de cette crise sont bien indépendants  de notre volonté et je pense bien sur particulièrement à la crise, il y a d’autres facteurs sur lesquels on peut et on doit travailler.
Reprenons chacun de ces problèmes
Diversification des sports :
Il nous faut attirer à nouveau les plus jeunes (au plus jeune âge). C’est le rôle des clubs, des constructeurs de motos pour enfants. Concernant ces derniers je sais tous les efforts qu’ils font pour proposer des motos de formation aux clubs à des prix très très corrects, notamment pour les motos électrique, des motos électriques que la FFM subventionne copieusement pour aider les clubs dans ces investissements, le problème est donc ailleurs, il est au niveau des clubs, peu arrivent à motiver leurs membres à prendre en charge la formation de ces jeunes.
Pour faire bref les clubs ont les moyens financiers de s’acheter les motos mais pas les bénévoles pour donner la formation. Il nous faut donc se mobiliser pour trouver des bénévoles pour ces formations. Nos voisins Britanniques y arrivent ! Oset qui vend les petites motos électriques se porte très bien et désormais ces petites motos trustent les victoires dans les petites catégories des différents championnats Britannique. Oset en Grande Bretagne a aussi eu l’idée d’aller prospecter ailleurs que sur les paddocks des différentes épreuves du trial. Pour agrandir le marché il faut faire connaître ailleurs que sur le bord des zones ou les quelques spectateurs connaissent presque tous ce qu’est le trial. Aussi c’est sur d’énormes événements qui attirent des milliers de spectateurs qui aiment les sports mécaniques tel que le Superbike que Oset déplace sa belle structure de zones, ses machines, deux ou trois bons pilotes. Des essais sont possibles et le stand ne désemplit pas déclenchant forcement sur le nombre des actes d’achat.
La Grande Bretagne nous montre la voie ! Elle crée un vivier de jeunes pilotes et règle par la même le problème du vieillissement  de la population. Je prend le pari ici : dans une dizaine d’année les meilleurs pilotes du monde seront Britanniques si rien ne change en France.
 
Difficultés pour faire de la moto :
Bien sur le lobby « écolo » est bien présent et les difficultés pour rouler sont de plus importantes, des terrains sont menacés. La encore faut il être fataliste ? Il ne faut pas baisser les bras, soutenir les clubs en difficulté. Il faut aussi être présent dans les conseils municipaux pour faire entendre notre voie. Il faut chercher de nouveaux terrains de jeu, chercher les propriétaires, passer des accords avec eux.
Si on arrive à refaire revenir du monde sur les trial, les constructeurs, les sponsors investiront , c'est tout bêtement économique ,plus votre sport est attractif, plus les sponsors sont importants. 
 
Enfin je ne veux pas finir cet édito sans souligner des choses qui vont très bien en France, à l’exemple de la ligue Provence Côte d’azur qui par ses clubs très dynamiques fait un travail formidable et devient la Catalogne du trial ! Elle nous sort des champions à la pelle parce qu’elle a travaillé très tôt sur la formation. Elle organise un maximum d’épreuves de très haut niveau. Elle rentre dans ce cercle vertueux qui veut que le succès draine du monde et génère du bénévolat. Une voie à suivre évidemment !
 
Le plus beau calendrier du trial indoor du Monde !
Le travail de Bernard Estripeau a travers son calendrier de trial indoor est aussi a souligner, le trial indoor est la vitrine de notre sport et la France a cette chance de posséder grâce à lui le plus beau calendrier du Monde. On n’oubliera pas non plus le trial urbain de Cahors !
 
Les Classiques : De plus en plus nombreuses elles rouvrent des centaines de kilomètres d’interzone et font le plein
 
Les initiatives de certains clubs ou d’organisme privés (Breal, Accro 64 trial ,école de trial à La Bresse, team zone  et désolé j’en oublie plein )
 
Et enfin un petit coup d’auto satisfaction avec l’audience de trial club qui n’en finit pas de croitre  preuve que le trial est loin d’être mort !
Jean Finiels
avatar
le façadier
Admin

Messages : 1146
Date d'inscription : 08/10/2013
Age : 40
Localisation : loire

Voir le profil de l'utilisateur http://trialzone42.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum